Lexique du peintre

1Absorption
Faculté que possèdent certains supports de retenir une quantité plus ou moins grande de peinture
2Araser
Ajuster les revêtements (papier, textile, etc..) sur le pourtour des différents obstacles (plinthes, moulures etc..)
3Bande calicot
C’est le nom d'une bande de toile que l'on colle à l'enduit sur une fissure pour éviter la réouverture de celle-ci.
4Bande de masquage
Aussi connue sous le nom de "bande cache", c'est une bande allant de 5 cm à 25 cm de large, collante d'un côté et papier de l'autre qui sert à protéger une surface avant d'être peinte comme le dessus des plinthes. Il en existe de diverses sortes avec une face plus ou moins collante pour éviter des "arrachements" de peinture pendant l'enlevage de celle-ci.
5Bon tendu
On dit d'une peinture qu'elle se "tend" bien quand elle se lisse sur le support, uniformément, après application de celle-ci. Pour cela, vous ne devez pas reprendre votre peinture toutes les minutes en pensant que vous laissez des traces (sur vos boiseries par exemple). Si votre peinture est de bonne qualité et votre support bien préparé, vos "traits de pinceaux" disparaîtront quand la peinture se "nivellera" sur celui-ci (plus dure à obtenir avec une peinture mate).
6Brosse
C'est le nom désignant un pinceau dans le langage du peintre. Une brosse est composée de poils en soies de porc ou synthétiques, d'une virole (partie métallique) et le manche (par lequel on tient le pinceau). Quand on peint, on utilise le "cul" de la brosse (entre la virole et le démarrage des poils).
7Camion
Récipient utilisé par les professionnels pour la mise en peinture.
8Chiffrer, quantifier son chantier
Il s'agit de déterminer par des calculs combien de m² il y a sur vos murs, plafonds, boiseries, etc. et ainsi déterminer le nombre de litres de peinture dont vous allez avoir besoin.
9Cordes/traits de cordage/peinture qui a cordé
Les traits de cordages sont des traits de brosse visibles dans la peinture sèche. Ils forment des petites vagues visibles à l’œil, comme des traits de cordes, que l'on peut sentir sous les doigts. Ils se forment généralement quand la peinture ne se tend pas bien. Cela peut venir de la mauvaise qualité de la peinture, d'un séchage trop rapide ou encore d'une température trop élevé. Pour un bon rendu, il est préférable de poncer ces traits de cordage et de diluer légèrement la peinture si celle-ci est trop épaisse. Pour des boiseries, préférez une laque satinée pour avoir un meilleur rendu et un nettoyage plus aisé. Une peinture glycéro offrira également un meilleur tendu.
10Côtes (enduits)
On parle de "côtes" quand un enduit qui a été appliqué n'est pas lisse et qu'il contient des vagues et des bosses après séchage et avant ponçage.
11Coupe
On parle de "Coupes" en papier peint pour désigner l'ensemble des coupes que vous pourrez rencontrer durant votre pose de papier.
12Coupe double
C'est une technique de coupe permettant de couper deux revêtements à la fois (papier peint, toile de verre, sol en linoléum etc.).
13Couteau
Ce sont des lames en acier (en général inoxydable) utilisées pour enduire un support.
14Enduire
On parle d'enduisage lorsqu'on applique une certaine épaisseur d'enduit sur un support. On utilise cette technique pour rattraper la planéité d'un support, poser une bande calicot ou/et reboucher de gros trous.
15Enduit de lissage
C'est un enduit très fin permettant un rendu lisse après ponçage si son application a été bien faite.
16Enduit de rebouchage
C'est un enduit épais permettant de rattraper des niveaux, reboucher de gros trous et enduire en épaisseur.
17Epurer
C'est l'action d'enlever un maximum de produit sur un rouleau ou une brosse à l'aide d'une lame ou du bord d'un pot.
18Farinage
On dit qu'un mur "farine" quand il poudre même après époussetage de celui-ci. En passant la main sur votre support, si une poudre blanche se dépose sur celle-ci même après époussetage, c'est que votre mur farine. Il faudra alors passer une couche d'impression (une sous-couche) pour "bloquer" ce fond poudreux. La sous-couche va permettre de coller la poudre au support, solidifier celui-ci et le rendre moins absorbant.
19Ferrer
Le ferrage est une manière de "racler" un support. En général, on parle de ferrage sur un enduit décoratif, ou un enduit gras afin d'obtenir une surface très lisse. Cette technique permet également d'obtenir des effets esthétiques particuliers lors d'utilisations de peintures ou d'enduits décoratifs.
20Fibre, ou voile de verre
C'est une toile très fine qui ne se voie pas une fois peinte. Elle convient pour les supports à petits défauts ou remises en états pour obtenir une surface de pose presque lisse.
21Fissures
Une fissure est un « défaut » qui apparaît sur un support sous l'effet de contraintes internes ou externes. On voit alors la matière du support se séparer en deux. En bâtiment, les fissures apparaissent souvent entre les plaques de plâtre, les briques, ou entre deux matériaux tels que le bois et le plâtre. Naturellement le bois en tant que matière vivante va bouger et se décoller du support auquel il est accolé. Certains métaux vont également se dilater avec la chaleur.
22Gâche, gâcher
Gâcher, c'est faire son mélange d'enduit (poudre + eau) dans un bac qui porte le nom de "gâche", d'où le nom "gâcher son enduit".
23Joint acrylique
C'est un mastic servant à rendre étanche la surface sur lequel il est appliqué, comportant l'avantage de pouvoir être peint. Il s'utilise pour reboucher les petites fissures en intérieur comme en extérieur, ainsi qu'à dissimuler un raccord entre deux supports: L'écartement entre un mur et une fenêtre, ou entre des marches d'escalier par exemple. Une fois sec, celui-ci peut également être peint. En revanche, il est déconseillé dans les zones humides (évier de cuisine, baignoire de salle de bain).
24Laque
Une peinture laquée est une peinture avec en général un très bon tendu. Elle s'utilise le plus souvent pour les boiseries, les radiateurs, ou pour un mur satiné à brillant afin d'avoir le moins possible de marques de rouleaux.
25
Un lé est une bande de papier peint, toile de verre ou patente (etc.) découpée que l'on va coller un support. On pose un papier peint en collant une succession de lés, mis bord à bord.
26Lisseuse
C'est une spatule rectangulaire avec une poignée sur le dessus. Elle porte le nom de "lisseuse ou diane" car elle est utilisée pour enduire et aplanir un support afin d'obtenir un rendu lisse.
27Manque
C’est le résultat d’une absence de produit (peinture, enduit etc.) lors de son application, sur une petite partie du support.
28Maroufler
Le marouflage consiste à fixer une surface légère (papier peint, toile de rénovation, stickers adhésifs) sur un support plus rigide (mur, plafond, porte ...) à l'aide d'une "maroufle" (sorte de brosse, ou raclette en plastique) que l'on passe sur cette surface légère afin de la faire adhérer sans faire de bulles sur le support souhaité.
29Métrage
Réaliser le métrage, c'est mesurer toutes les mesures d'une pièce pour pouvoir quantifier les besoins en matériels et en produits.
30Papier intissé
C'est une catégorie de papier peint particulière. A la différence d'un papier peint classique où l'application de la colle se fait habituellement sur lé, la colle s'applique ici directement sur le mur.
31Peinture
Une peinture est un revêtement décoratif liquide, coloré ou non, qui s'applique à l'aide d'une brosse et d'un rouleau. Elle se compose principalement des éléments suivants : - Matières de charge : Elles permettent une certaine texture de la peinture - Pigments : Ils donnent la couleur à la peinture, la rendent opaque et la garnissent légèrement. - Liants : Ils permettent de lier tous les éléments entre eux et donnent une certaine consistance et transparence à la peinture - Diluant : Il permet une certaine fluidité de la peinture - Adjuvants: Ils permettent d'activer le séchage et éviter le développement de champignon et de moisissure.
32Peinture acrylique, en phase aqueuse, à l'eau
Tous ces noms caractérisent les peintures diluables à l'eau. Elles ont l'avantage d'un séchage rapide et sans odeurs. Leurs tenues dans le temps sont plutôt bonnes et les outils utilisés peuvent être lavés à l'eau.
33Peinture de finition
Une peinture de finition est la dernière couche de peinture appliquée qui sera visible.
34Pigments poudre et concentrés liquides
Les pigments sont des poudres colorantes qui permettent de teinter un enduit, une peinture etc. Les pigments naturels sont issus de plantes, d'insectes, ou de minéraux... Ils sont donc issus de bases "naturelles". Il existe également des "pigments synthétiques" qui eux, sont obtenus par procédés chimiques. On trouve également des pigments liquides concentrés en en flacons colorants de 250 ml.
35Primaire d'accrochage
Un primaire d'accrochage est une impression. Elle permet de bloquer le fond et de faire adhérer la couche suivante sur celui-ci.
36Ragréage
C'est un enduit, en général auto-nivelant, qui s'applique sur le sol afin d'égaliser une surface irrégulière. Il permet d'obtenir un sol lisse après ponçage et ainsi poser un nouveau revêtement.
37Ratisser
C'est une technique d'enduit. Il s'agit de "racler" l'enduit frais que l'on vient d'appliquer sur un support, afin de combler les petits trous et/ou rendre un mur particulièrement lisse.
38Reboucher
Reboucher consiste à garnir un trou ou corriger les défauts d'un support avec une préparation à base d'eau et d'enduit poudre qu'on appelle "enduit de rebouchage" ou "enduit de finition".
39Réchampir
C'est une manière de dégager les angles en appliquant de la peinture sur les bords d'un support sans dépasser. Ex: Peindre un mur en couleur sans en mettre sur le plafond, et sans bande de masquage.
40Saturer un support, un enduit
Saturer un enduit ou un support consiste à imbiber celui-ci avec un produit (ex: on met une sous-couche sur un support notamment pour saturer celui-ci et ainsi le rendre uniformément absorbant sur toute sa surface. Cela évitera que celui-ci ne boive trop rapidement les couches suivantes.
41Siccatif
Le siccatif est une substance permettant le durcissement et l'accélération du séchage de matériaux ou de produit (peinture, vernis, etc).
42Sous-couche
La sous-couche est une peinture permettant de faire adhérer les couches suivantes sur son support. Elle permet, selon les propriétés qu'on lui a attribuées, de "bloquer le fond", permettre l'adhérence de la couche suivante, obtenir un effet particulier, isoler des tâches pour qu'elles ne réapparaissent pas, etc.
43Taux d'humidité
Un support doit avoir un juste taux d'humidité. Pour être peint, le taux d'humidité du plâtre doit être inférieur à 5%, et celui du bois inférieur à 10%.
44Temps ouvert
C’est la période comprise entre l'étalement de la colle et le début de la prise de celle-ci.
45Toile de verre
Étanche, imputrescible et avec un nombreux choix de motifs, elle peut s'utiliser dans les pièces humides comme la salle de bain. Lavable et ininflammable, elle est également parfaite dans une cuisine. Attention: la peinture à l'huile peut détériorer la toile de verre. Commencez donc avec une sous-couche en phase aqueuse. Vous pourrez ensuite mettre ce que vous souhaitez dessus, y compris une peinture à l'huile.
46Trace de reprise
C’est un défaut caractérisé par la visibilité des raccords aux frontières des zones qui ont été peintes à des moments différents au cours de la même journée de travail.